Fabrication et conservation du kombucha : avantages, préparation et conservation

Le kombucha, l’une des boissons « santé » les plus connues du marché, est fabriqué à partir du champignon kombucha, qui porte le même nom que la boisson. Bien que l’on puisse penser qu’il s’agit d’un véritable champignon, il s’agit en fait du résultat de la cohabitation de bactéries et de levures.

Trouver un kombucha au kéfir acide

Un vin avec un arrière-goût de vinaigrette, c’est ce qui vient à l’esprit en dégustant ce breuvage. Il s’agit d’une boisson fermentée à base de thé, sucrée et sucrée. Lorsque vous l’essayez pour la première fois et que vous ne vous entraînez pas, le kombucha aux champignons a une viscosité qui peut être frustrante.

Si vous avez déjà vu des mères vinaigrette, vous reconnaîtrez cette texture. Un vieil ami m’a dit :  » Si tu m’avais montré ce tour avant de l’avoir, je n’aurais même pas essayé.  » Huh ! Enfin, elle retrouve un chignon à la retraite.

Vous verrez dans la vidéo qu’il est très facile de doubler le champignon après qu’il ait produit une couche supérieure. Globalement, on a  un nouveau champignon à partager à chaque nouvelle fournée (tous les 10 jours).

Vous pouvez vous procurer le breuvage prêt à boire dans un magasin bio pour environ cinq euros la bouteille. Choisissez si possible une version non pasteurisée. Avec un peu de chance, vous trouverez un champignon qui poussera à l’intérieur. Sinon, rendez-vous tout de suite au Healthy Market.

Les précautions à prendre lors de la préparation du kombucha

Pour manipuler le champignon, assurez-vous que vos mains sont propres. Si vous devez rincer les champignons pour enlever une partie de la saleté, utilisez du vinaigre. Rien à craindre, il suffit de retirer les amas et le champignon reprendra son activité habituelle.

Vous ne devez pas entrer en contact avec du métal, de la fumée, des agents envenimées ou des produits ménagers. Il faut également éviter de l’exposer directement au soleil. Veillez à bien surveiller la préparation à l’aide d’un linge afin d’éviter l’accumulation de poussière, d’humidité et de saleté.

De plus, si vous voyez de la condensation, vous devez jeter la bière et les champignons et recommencer avec des frais. Attention au moment de placer le champignon sur votre boisson, vous devez être capable de le mettre dans l’eau sans vous faire de bleus. Si l’eau est trop chaude, le kombucha aux champignons ne fonctionnera pas.

La fermentation se fera plus rapidement en été qu’en hiver. Vous pouvez goûter votre kombucha à plusieurs reprises pour savoir quand vous l’aimez le plus. Plus il est acide, plus il est « médicinal ». Le processus de fermentation peut durer de sept à dix jours.

A lire aussi : c’est l’éponge de Luffah

Des précautions doivent être prises lors de la conservation du kombucha

La meilleure façon de stocker le kombucha est d’utiliser des bouteilles à rebondissement mécanique. L’infusion est alléchante. Évitez également de trop remplir vos bouteilles. Vous pouvez faire une seconde fermentation dans une bouteille à température ambiante avant de la mettre au réfrigérateur.

Ensuite, vous pouvez conserver la bière au réfrigérateur pendant un mois au maximum. Pour une conservation à long terme des champignons, vous pouvez commencer plusieurs lots dans des bocaux ou les conserver au réfrigérateur dans un récipient hermétiquement fermé. Puis, en attendant, vous pouvez les faire infuser dans du thé kombucha.

Les bienfaits du kombucha

On obtient enfin une boisson contenant des vitamines, des minéraux et des enzymes. Elle contient une petite quantité d’alcool. Elle a des vertus probiotiques, ce qui permet l’ajout de probiotiques dans vos intestins.

L’ajout de kombucha à votre régime alimentaire pourrait contribuer à renforcer votre système immunitaire et à améliorer votre flore intestinale. Il contribue également à la désintoxication de l’organisme. Il est préférable de commencer lentement et d’augmenter progressivement votre consommation pour éviter de ressentir des symptômes de désintoxication.

Il s’agit d’une boisson diurétique qui est également antioxydante, antimicrobienne et qui facilite la digestion. Comme il n’y a pas encore eu d’étude sur l’homme, les bénéfices sont tous supposés. Par conséquent, ce sont les buveurs de kombucha eux-mêmes qui constatent et attestent de ses effets positifs.