Tout ce que vous devez savoir sur la récolte, l’utilisation et les propriétés médicinales de l’ortie

Avec une variété de noms, vous pourrez la trouver : la grande et la petite ortie, ainsi que l’ortie diosqué, l’ortie piquante et l’ortie brûlante, entre autres. Grandes ou petites, elles peuvent toutes être utilisées à bon escient. Big Orbit est une plante vivante qui peut résister à des températures aussi basses que -20°C.

Tout ce que vous devez savoir sur la récolte, l’utilisation et les propriétés médicinales de l’ortie. La faire sortir une fois qu’elle est en place est vraiment difficile. Cependant, une fois que l’on a pris connaissance de leurs avantages, on veut les conserver. Si vous ne voulez pas la mettre en terre, vous pouvez aussi la faire pousser dans un conteneur.Elle est partisane de la biodiversité.

Quels sont les bienfaits médicinaux du son d’avoine ?

Il est riche en vitamine C lorsqu’il est consommé cru, par exemple dans un yaourt ou un jus. Si on ne fait pas bouillir les feuilles quelques secondes avant de les manger, les poils urticants tombent et sont perdus. Vous pouvez aussi les passer au mixeur et les transformer en pesto, et elles ne piqueront plus. Propriétés antidiarrhéiques, diurétiques, galactogogènes et antitussives de l’infusion de la plante entière.

Une décomposition en racine est recommandée en cas de douleurs inflammatoires des articulations. La prévention de la dégradation du cartilage et l’alcalinisation sont deux de ses propriétés antirhumatismales bien connues. La racine a également la capacité d’aider en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate.

Ce qui est moins connu, c’est qu’une lotion (hydrolat ou tisane froide) qui hydrate les peaux sèches peut être fabriquée de cette manière. Les patients souffrant d’acné et d’eczéma pourraient également bénéficier de ce traitement. Cette lotion peut également être utilisée comme dernier rinçage pour les cheveux afin de stimuler leur croissance ou d’éviter leur chute.

C’est pour cette raison qu’ on compte surtout sur sa capacité à renforcer et à régénérer l’organisme. L’ortie contient beaucoup de fer, de silice et de magnésium. Pour cela, je fabrique une poudre, qu’ on détaillerai plus loin dans ce billet. Cette poudre a des vertus anti fatigue et pourrait être utile si vous avez une fracture ou de l’ostéoporose.

En plus de la récolte des graines d’ortie, il semble que l’on puisse faire des petits gâteaux pour les enfants avec des graines d’ortie afin de lutter contre les pipis dans le lit !

Y a-t-il un moyen d’obtenir la rubrique nécrologique ?

Il est temps d’éliminer toutes les sources de pollution ! Il est également conseillé de ne pas s’approcher de la végétation des bords de route, car le but est de pouvoir en cultiver pour son usage personnel et de s’assurer qu’il n’y a pas de pollution. C’est une plante facile à identifier et qui ne ressemble à aucune autre plante toxique, il n’y a donc aucun risque.

La plante est utilisée dans son ensemble, mais surtout pour ses brindilles et ses feuilles. Toutefois, les grains et le raphia peuvent également être utilisés. La récolte de la plante avant sa floraison est idéale pour la cuisine, la fabrication de poudre ou de tisane.

A lire aussi : fabrication et conservation du kombucha : avantages, préparation et conservation

Si vous ne mettez pas les feuilles à sécher ou à faire un jus, vous n’aurez aucun problème avec la teneur en fibres de la brindille jusqu’à ce que l’ortie soit complètement fleurie. La récolte des racines ne sera possible qu’à l’automne. Il est nécessaire de couper les rameaux et de les battre dans un linge pour recueillir le grain.

Il n’est pas possible d’en manquer l’aigreur. Vous aurez besoin d’un pantalon épais pour la récolte car les pantalons en latex peuvent être absorbés par les urticants. J’utilise également de bons ciseaux car ils sont plus faciles à utiliser et aident la plante à mieux cicatriser.

Pour faire de la poudre et de la tisane, coupez la tête des animaux que vous voulez faire sécher. Si vous avez l’intention de cuisiner avec les feuilles, les couper au préalable est une solution facile. Une fois qu’elle est sèche, elle perd aussi ses propriétés irritantes.

Il n’est pas rare qu’elle attire les cochenilles et les pucerons, surtout au début du printemps avant l’arrivée des auxiliaires comme les coccinelles. Par conséquent, un nettoyage minutieux de la récolte est nécessaire. Il faudra faire de nombreux bains (3 ou 6 selon les cas). D’abord, je mets quelques gouttes de vinaigre de vin blanc dans l’eau pour que les mouches se noient. Car on connaît mieux les bienfaits du thé à l’avoine que les flavonoïdes du thé à la grenade.

Quelle est la meilleure façon de sécher correctement l’orifice ?

Une fois encore, comme pour toutes les plantes qui seront séchées et conservées, cette étape est critique. Un mauvais processus de séchage aura pour conséquence que la plante sera humide, incapable de stocker correctement son humidité, et finalement toxique. Vous devez vous assurer que l’eau s’évapore correctement et que les principes actifs sont préservés.

Comme je l’ai dit en introduction, il est nécessaire de laver soigneusement la plante et d’enlever les parties endommagées. Dès que les cultures sont récoltées, c’est le cas. On récolte, on lave bien, puis on sèche le plus rapidement possible.

L’environnement idéal pour le séchage est un environnement avec des températures entre 25°C et 30°C, à la fois ombragé et bien ventilé. Au début du printemps, c’est beaucoup moins oppressant qu’en été. Pour obtenir les meilleurs résultats, j’utilise un déshydrateur réglé à 30°C. Selon le type de plante et son poids, le temps de séchage varie…

Environ 5 heures devraient suffire pour vous donner une idée de ce que je pense. Lorsque les feuilles sont assez piquantes au toucher, vous savez que c’est sûr.

Vous pouvez sécher une table sans la déshydrater en la plaçant au-dessus d’un radiateur ou près d’une cheminée. Gardez un œil sur la poussière qui ne doit pas se déposer sur la plante. Le système de séchage idéal serait un séchoir en argile de bois de construction grossière.

Pour éviter d’endommager les principes actifs de la plante, évitez de la faire sécher en plein soleil ou dans un environnement aux températures élevées. Cette méthode fonctionne quel que soit le type de plante que vous choisissez de sécher.